Toulouse : Des mois après, il reconnaît son cambrioleur à sa ceinture en pleine rue

LE DETAIL QUI TUE Jeudi, à Toulouse, un homme en a plaqué un autre en pleine rue après avoir reconnu sa ceinture

H.M.
— 
Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration.
Un cambrioleur repartant avec son butin. Illustration. — NICOLAS JOSE/SIPA

Une banale altercation survenue jeudi après-midi sur les boulevards de Toulouse pourrait bien permettre d’élucider tout un tas de cambriolages récents. Quand les policiers sont intervenus sur les lieux, ils ont retrouvé un homme qui en maintenait un autre au sol.

Le premier leur a expliqué que son adversaire du jour n’était autre que le cambrioleur qui avait visité sa maison au mois de mai. Pourquoi ? Parce l’inconnu portait sa ceinture volée, « très particulière » et donc reconnaissable entre toutes.

Des empreintes qui « matchent »

Bien que sceptique, la patrouille a placé le cambrioleur désigné en garde à vue, d’abord pour recel de vol. Mais au fil de l’audition, les policiers se sont rendus à l’évidence : l’homme a présenté un faux permis, sur lequel il avait grossièrement collé sa photo. Il prétendait avoir 42 ans au lieu de 36.

Et surtout, surtout, ces empreintes ont « matché » pour par moins de six cambriolages commis ces derniers temps à Toulouse. Les soupçons sont montés d’un cran et le trentenaire était toujours en garde à vue ce vendredi.