Haute-Savoie : Un gendarme en garde à vue après avoir mortellement tiré sur un homme soupçonné de vols

ENQUETE Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a été mortellement touché par balle par un gendarme, à Bossey (Haute-Savoie)

J.Lau.
— 
Photo d'illustration d'un gendarme et d'un véhicule de gendarmerie.
Photo d'illustration d'un gendarme et d'un véhicule de gendarmerie. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Il était un peu plus de 4 heures, dans la nuit de dimanche à lundi, lorsque des pompiers sont intervenus dans la commune de Bossey ( Haute-Savoie). Comme le révèle ce lundi Le Messager, cette intervention de la gendarmerie a viré au drame au cœur de ce village situé au sud de Genève. Un homme est en effet décédé après avoir été mortellement blessé par balle par un gendarme.

« Un équipage de gendarmerie, requis par un agent d’une société de surveillance signalant la présence d’un véhicule suspect et d’individus susceptibles de commettre des vols de motos, est intervenu dans la nuit à Bossey, explique le procureur de la République de Thonon, Bruno Badré. Alors que le véhicule cherchait à prendre la fuite, un militaire a fait usage de son arme et a blessé mortellement le conducteur du véhicule. »

Deux enquêtes distinctes, dont une confiée à l’IGGN

Deux enquêtes ont aussitôt été ouvertes. La première concerne « une tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, association de malfaiteurs, refus d’obtempérer avec mise en danger et vols en réunion ». Un homme soupçonné d’être l’occupant du véhicule ayant pris la fuite la nuit dernière, a depuis été interpellé et placé en garde à vue.

L’autre enquête a été ouverte du chef de « violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Elle a été confiée à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) afin d’éclaircir les circonstances de l’usage de l’arme par un gendarme, placé lui aussi en garde à vue ce lundi matin dans le cadre de cette procédure. Les investigations vont se poursuivre sous la direction du pôle criminel du parquet d’Annecy.