Coronavirus en Haute-Garonne : Il part en prison pour avoir refusé de porter un masque et blessé un policier

JUSTICE Le tribunal de Saint-Gaudens a condamné ce trentenaire qui avait refusé de mettre un masque alors que la police nationale lui demandait

J.R.
— 
Un panneau indiquant le port du masque obligatoire (illustration)
Un panneau indiquant le port du masque obligatoire (illustration) — SYSPEO/SIPA

Trois mois de prison ferme pour avoir refusé de porter un masque. C’est la peine dont a écopé Sylvain, 32 ans, pour ne pas avoir utilisé un masque dans les rues de Saint-Gaudens, au sud de la Haute-Garonne, alors que le chef de la police nationale lui demandait.

Le tribunal de Saint-Gaudens a jugé mercredi ce trentenaire qui était aussi poursuivi pour « outrage, rébellion et violence » envers les fonctionnaires de police, rapporte La Dépêche du Midi.

Un policier blessé

Le commandant finissait son service quand il a croisé dans la rue le prévenu et lui a demandé de mettre un masque. Après des insultes, Sylvain a détalé pour semer les policiers qui ont entamé une course-poursuite pour le rattraper. C’est finalement sur la place Jean-Jaurès qu’il sera maîtrisé, blessant au passage le commandant de police.

Devant le tribunal, l’avocat du trentenaire a plaidé la cause d’un « paumé souffrant psychologiquement » et qui a arrêté son traitement. Le récalcitrant a finalement écopé de 15 mois de prison, dont un de sursis probatoire avec obligations de soins, de travail avec 105 heures de travaux d’intérêt général, et d’indemnisation des victimes.