Le trafic TGV Paris-Marseille perturbé après un acte de vandalisme dans la Drôme

SABOTAGE La ligne SNCF reliant Paris à Marseille a été la cible d'un acte de sabotage, prerpétré en Drôme

20 Minutes avec AFP

— 

Un TGV InOui sur un quai de la gare de Lyon, à Paris.
Un TGV InOui sur un quai de la gare de Lyon, à Paris. — Clément Follain / 20 Minutes

Après de probable tirs sur un TGV entrant en gare de Marseille mercredi soir, le trafic SNCF était à nouveau très perturbé ce vendredi matin. Un acte de vandalisme perpétré dans la nuit de jeudi à vendredi près de la localité d’Eurre, en Drôme, entraîne d’importants retards sur la ligne TGV Paris-Marseille.

« Ce vendredi 25 juin vers 3h30 du matin, au sud de Valence, quatre installations contenant des câbles de signalisation situées sur la ligne à grande vitesse Méditerranée ont subi un incendie », a indiqué la SNCF dans un communiqué. « Un acte de sabotage a été commis sur la ligne LGV à hauteur d’Eurre dans la Drôme, des câbles électriques situés en sous-sol ont été incendiés le long des voies coupant l’alimentation et la signalisation », a pour sa part précisé la préfecture.

Le trafic TER est localement très perturbé

En raison de cet acte malveillant, la gare de Valence-TGV n’est plus desservie, les trains étant déroutés vers celle de Valence Ville. Le trafic TER est localement très perturbé tandis que des retards estimés à au moins une heure sont à prévoir pour les voyageurs empruntant la ligne TGV dans les deux sens.

Les perturbations dureront « au moins jusqu’à samedi », affirme de son côté la préfecture. Une plainte a été déposée et une enquête de gendarmerie est en cours.