Paris : Six personnes s’introduisent dans le lycée Rodin et agressent la fille de la gardienne et une amie

FAITS DIVERS La fille de la gardienne du lycée Rodin à Paris et une de ses amies ont été violentées par un groupe de six individus. Trois d'entre eux ont été interpellés

Caroline Politi

— 

Un commissariat de police. (Illustration)
Un commissariat de police. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

C’est une affaire qui aurait pu prendre une tournure dramatique, de celles qui font ces derniers temps trop souvent la « une » des quotidiens. Mercredi, vers 19 heures, six adolescents, quatre filles et deux garçons, se sont introduits dans le lycée Rodin, dans le 13e arrondissement de Paris, alors que l’établissement était fermé et s’en sont violemment pris à la fille de la gardienne et à une de ses amies, toutes deux mineures, a appris 20 Minutes de source policière.

Si les investigations ne font que commencer, les premiers éléments laissent penser qu’il pourrait s’agir d’un règlement de compte, entre adolescents se connaissant, après un litige lié aux réseaux sociaux. Rapidement, le ton serait monté entre le petit groupe et les deux victimes et une violente dispute aurait éclaté. Deux des six individus – des sœurs jumelles – s’en seraient alors violemment prises aux deux jeunes filles, les frappant sur tout le corps et les menaçant avec un petit couteau, pendant qu’un troisième filmait la scène.

Ce dernier, identifié grâce aux caméras de vidéosurveillance de l’établissement scolaire, a été interpellé moins d’une demi-heure après avoir quitté les lieux, à quelques centaines de mètres à peine du lycée. Il a immédiatement reconnu les faits et livré les identités des deux sœurs. Ces dernières ont été interpellées dans la soirée. Une enquête pour violences volontaires aggravées a été ouverte et les investigations confiées au commissariat du 13e arrondissement.