Marseille : « Un individu potentiellement menaçant » arrêté dans un TGV gare Saint-Charles

ALERTE ATTENTAT Les autorités ont été appelées pour une alerte attentat dans un TGV et ont bloqué la gare Saint-Charles de Marseille afin d’arrêter à bord un individu « aux intentions malveillantes »

20 Minutes avec AFP

— 

Un TGV à la gare de Saint-Charles
Un TGV à la gare de Saint-Charles — Claude Paris/AP/SIPA

La frayeur s’est emparée ce mardi dans la soirée de la gare Saint-Charles, à Marseille, bloquée plus d’une heure après « une grosse intervention de la police​ » pour « un individu potentiellement menaçant » dans un TGV en provenance de Nancy.

Des passagers d’un autre train bloqué sur les voies avant son arrivée à Marseille en raison de cette intervention ont eux expliqué avoir été informés d'« une alerte attentat », voire d'« une tentative d’attentat ».

« Des intentions malveillantes »

« Nous avons été alertés qu’un individu potentiellement menaçant serait à bord » du TGV reliant Nancy à Nice « et qu’il pourrait avoir des intentions malveillantes », a détaillé la préfète de police de Marseille Frédérique Camilleri lors d’un point presse improvisé à la gare Saint-Charles, vers 22 h 30, après la réouverture du site aux passagers et au public.

L’homme en question a finalement été arrêté par des policiers de la brigade anticriminalité de Marseille après leur intervention à bord du train. Il « a été placé en garde à vue pour détention d’arme de catégorie D, une matraque artisanale, et pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime », a expliqué de son côté le procureur de la République adjoint de Marseille André Ribes. « Il n’avait pas d’arme de poing sur lui, ni d’arme à feu », a-t-il précisé.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Marseille et à la Direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône. Le Parquet national antiterroriste a été informé mais n’a pas été saisi.