Aveyron : En claquettes, cheveux au vent, il roulait à scooter sur la bande d'arrêt d'urgence de l'A75

TRANQUILLE Les gendarmes de l’Aveyron ont intercepté samedi un homme qui roulait sur la bande d’arrêt d’urgence de l'A75, le plus court chemin pour rallier Rodez à Millau, a-t-il expliqué

B.C.

— 

Les motards de la gendarmerie nationale. (Illustration)
Les motards de la gendarmerie nationale. (Illustration) — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Parti de Rodez en scooter, il voulait se rendre à Millau et a pris... le plus court chemin. Samedi, les gendarmes de l’Aveyron sont avertis par des automobilistes qu’un homme circule sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute A75, à hauteur de Séverac-le-Chateau, ce qui est interdit.

Lorsque les militaires du peloton motorisé de Millau arrivent à ce niveau, ils découvrent que le conducteur ne porte pas de casque, parce qu’il avait trop chaud, leur expliquera-t-il. De même, il ne porte pas de gants, et pour compléter la panoplie, il a une paire de claquettes aux pieds, avec des chaussettes tout de même.

L’homme a raconté aux gendarmes qu’il avait dans un premier temps roulé sur la RN88, mais ne trouvant pas d’embranchement, il avait naturellement poursuivi son chemin sur l'A75. Conduit dans les locaux du peloton motorisé, le conducteur a été verbalisé pour non-port du casque et des gants, circulation sur autoroute d’un véhicule non autorisé mais aussi pour défaut d’assurance.