Toulouse : Après le braquage d’une supérette, il se cache pour changer d’habits mais tombe sur un os

POLICE Un jeune de 24 ans a été surpris en train de se changer dans un hall d’immeuble par un résident, quelques minutes après avoir braqué une supérette

B.C.

— 

Une voiture de police à Toulouse.
Une voiture de police à Toulouse. — FRED SCHEIBER

Mardi, en fin d’après-midi, un homme cagoulé et ganté entre dans une supérette du quartier Bonnefoy, à Toulouse, au moment où le gérant est en train de déposer la recette de sa journée au coffre. Le braqueur​ met alors en joue le commerçant avec une arme de poing et se fait remettre les 8.000 euros en liquide, avant de quitter les lieux sur un scooter.

La police est aussitôt avertie, avec la description de l’homme et la plaque du scooter, qui s’avère volé. Mais ce qui va les mettre sur sa piste, c’est l’appel d’un habitant d’une résidence privée du quartier. Cette personne a vu un homme suspect changer de vêtements dans le hall d’un immeuble. Arrivés sur place, les membres de la brigade anticriminalité repèrent rapidement l’individu, qui prend ses jambes à son cou, abandonnant derrière lui son arme et le scooter.

Lorsqu’ils le rattrapent, ils trouvent dans son sac 8.000 euros. Placé en garde à vue, l’homme de 24 ans soupçonné du braquage a été déféré ce jeudi devant la justice pour « extorsion avec arme et recel de vol ».