Lyon : Le gérant d'un club libertin arrêté pour trafic de stupéfiants

TRAFIC Cent-quarante pieds de culture d'herbes de cannabis ont notamment été découverts dans certaines pièces de l'établissement

Caroline Girardon

— 

De la cocaïne. (Illustration)
De la cocaïne. (Illustration) — Rex Features/REX/SIPA

A Lyon, le gérant d’un club libertin, situé rue Sainte-Marie dans le quartier des Terreaux, a été arrêté pour trafic de stupéfiants et détention d’armes. L’homme, âgé de 47 ans, a été écroué en attendant d’être jugé en comparution immédiate ce lundi, apprend-on de la police.

Le suspect était surveillé depuis le début de la semaine dernière, après qu’une forte odeur de cannabis émanant de son établissement ait été signalée. Les policiers, chargés d’observer ses déplacements, l’ont pris en filature mercredi dernier et l’ont arrêté, alors qu’il venait de commettre une infraction routière sur la commune de Curis-au-Mont-d’Or.

140 pieds de culture d'herbe de cannabis découverts dans les pièces du club

A ce moment, ils ont eu la surprise de découvrir que le gérant cachait sous sa cuisse un couteau et qu’il tenait à proximité de lui, une sacoche contenant deux pistolets chargés et 500 grammes de cocaïne. En perquisitionnant ensuite son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur un fusil à pompe, lui aussi approvisionné. Le même type d’armes et tout un stock de munitions ont également été retrouvés au sein même du club libertin, révèle la Sûreté du Rhône.

Et ce n’est pas tout. Certaines pièces de l’établissement avaient été aménagées pour faire pousser du cannabis : 140 pieds de culture étaient ainsi soigneusement entretenus. Au final, les enquêteurs sont repartis avec près de 75 kilos d’herbe de cannabis. Lors de sa garde à vue, le gérant a expliqué que la culture de cannabis était destinée à financer sa consommation personnelle de cocaïne. L’un de ses amis, spécialisé en jardinerie et en horticulture, a lui aussi été interpellé. Il sera également jugé ce lundi après-midi en comparution immédiate.