Lyon : Une enquête ouverte après des menaces contre une lycéenne, Wauquiez pointe « une bande de voyous islamistes »

ENQUETE La Région Auvergne-Rhône-Alpes a envoyé dès jeudi des agents de sécurité devant le lycée La Martinière-Diderot (Lyon 1er)

J.Lau.

— 

Laurent Wauquiez, ici à Rillieux-la-Pape (Rhône) le 25 mai. PHILIPPE DESMAZES
Laurent Wauquiez, ici à Rillieux-la-Pape (Rhône) le 25 mai. PHILIPPE DESMAZES — AFP

Une lycéenne lyonnaise, de confession musulmane, a-t-elle été menacée par des proches en raison d’une relation avec un adolescent non-musulman, comme l’évoque Le Progrès ? Le parquet de Lyon annonce en tout cas ce vendredi qu’une enquête a été ouverte au lycée La Martinière-Diderot, dans le premier arrondissement de Lyon.

L’adolescente et sa famille, qui résident à Vénissieux, auraient en effet été victimes « de faits de menaces ou actes d’intimidations ». Le parquet précise que « ces faits pourraient s’inscrire dans un conflit de voisinage perdurant depuis plusieurs années ».

« Il est plus que temps de dire stop »

Dès jeudi, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a pris cet incident très au sérieux en annonçant l’envoi immédiat d’agents de sécurité devant l’établissement des pentes de la Croix-Rousse, et ce peut-être jusqu’à la fin de l’année scolaire. Prévenu « d’une manœuvre d’intimidation » de la part d’un suspect, le président de la Région Laurent Wauquiez (LR) s’est rendu sur place jeudi soir, « extrêmement en colère ».

« Il est plus que temps de dire stop, il faut qu’on protège cette élève, qui est un modèle de méritocratie républicaine », a martelé l’élu LR, actuellement en campagne pour les régionales. Celui-ci a dénoncé les agissements d’une « bande de voyous islamistes » qui harcèlerait la jeune femme, élève en terminale au lycée La Martinière-Diderot.