Pau : Un gendarme retrouvé mort, la piste du suicide privilégiée

ENQUETE « Le drame s’est produit dans un cadre privé », a indiqué le parquet de Pau

Clément Carpentier
— 
Un véhicule de la gendarmerie nationale. (illustration)
Un véhicule de la gendarmerie nationale. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Terrible drame ce lundi dans les Pyrénées-Atlantiques. Un gendarme du groupement départemental s’est suicidé dans son logement de service à  Pau, a indiqué ce mercredi le parquet. Le corps sans vie du gendarme a été retrouvé vers 8 heures du matin dans son logement de fonction, selon la procureure de la République, Cécile Gensac.

« L’hypothèse du suicide est privilégiée et ne fait que peu de doutes », explique la magistrate. Selon la procureure, le gendarme décédé est « d’une relative ancienneté ». Il s’agit d’un adjudant d’une cinquantaine d’années et père de famille, a précisé Sud Ouest. « Le drame s’est produit dans un cadre privé », a indiqué la magistrate, sans communiquer plus de détails. Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet.