Explosion au gaz à Marseille : Un homme reconnaît avoir mis volontairement le feu à l’appartement

EXPLOSION La présence d’hydrocarbure a mis les enquêteurs sur la piste criminelle, après l’explosion qui a fait vendredi matin cinq blessés légers

C.D.
— 
Illustration.
Illustration. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

L’explosion au gaz, avenue de la Corse à Marseille, était donc un acte volontaire. Un homme de 42 ans a été interpellé et placé en garde à vue dimanche, a-t-on appris ce mardi auprès du parquet de Marseille. Il a reconnu avoir volontairement mis le feu à l’appartement de la victime, après en avoir forcé la porte. L’homme se trouvait en conflit avec le locataire de l’appartement visé.

L’explosion, qui a eu lieu vendredi matin dans un appartement du centre-ville de Marseille, a fait cinq blessés légers. Le maire Benoît Payan s’était immédiatement rendu sur place, comme la procureure de la République.

Menaces de mort par écrit

La présence d’hydrocarbure avait mis les enquêteurs sur la piste criminelle. Une information judiciaire a été ouverte pour crime de destructions et dégradations volontaires par incendie ayant entraîné une interdiction temporaire de travail inférieure à huit jours, et du délit de menaces de mort par écrit.

L’homme est connu pour un fait d’infraction routière.