Loire-Atlantique : Le suspect d’un braquage à main armée interpellé par le GIGN

VOL Dimanche midi, une femme avait été braquée par un individu devant la Poste de Saint-Joachim

D.P.

— 

Le GIGN (illustration)
Le GIGN (illustration) — GUILLAUME SOUVANT / SIPA

Lundi, le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) a interpellé à Saint-Malo-de-Guersac en Loire-Atlantique un homme, suspecté d’avoir braqué une femme la veille à Saint-Joachim, toujours en Loire-Atlantique, selon Ouest-France.

Dimanche midi, une femme, qui retirait de l’argent à la Poste de Saint-Joachim, avait été braquée par un individu, muni d’une arme. Il lui avait arraché les billets qu’elle avait retirés et s’était enfui après avoir tiré un coup de feu au sol pour bien montrer qu’il ne s’agissait pas d’une arme factice.

Comparution immédiate ce mercredi

Grâce à des vidéos de la banque, les enquêteurs ont réussi à identifier un homme, défavorablement connu de leurs services. Toujours selon Ouest-France, lors de l’interpellation de l’homme, âgé de 41 ans, les militaires ont trouvé l’arme chargée de balles à blanc. Ce dernier doit passer en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pour vol aggravé.