Toulouse : Deux faux policiers tentent d'expulser des locataires en retard sur le loyer

IMPOSTURE Les faux policiers, en fait soupçonnés d’être les hommes de main de la propriétaire, se sont présentés avec un brassard bidon et l’arme à la ceinture

H.M.

— 

Un brassard de police. Illustration.
Un brassard de police. Illustration. — Witt - Sipa

Deux quadragénaires originaires de Seine-Saint-Denis et une sexagénaire ont été mis en examen à Toulouse et incarcérés pour avoir voulu régler eux-mêmes, et de façon radicale, un litige avec des locataires mauvais payeurs, selon des révélations de La Dépêche du Midi.

L’affaire s’est nouée jeudi 20 mai, vers midi, dans un appartement de Launaguet loué par un jeune couple en difficulté financière qui n’avait plus payé son loyer depuis deux mois. Deux policiers – avec brassard de fonction, carte professionnelle, armes à la ceinture et avis d’huissier – se présentent à la porte pour, disent-ils, conduire le couple en garde à vue. Puis les pseudo-fonctionnaires se ravisent et donnent une heure aux locataires pour plier bagage et quitter les lieux. Sauf que tout est faux. La locataire ne se laisse pas berner par les menaces et appelle discrètement les gendarmes.

Un juge d’instruction saisi

Ce sont les imposteurs qui sont finalement placés en garde à vue, rapidement rejoints par la propriétaire, soupçonnée de les avoir commandités.

Pour faire la lumière complète sur cette affaire, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire, notamment pour extorsion.