Pyrénées-Orientales : Le sauvetage d'un randonneur sur un sommet enneigé a duré huit heures

MONTAGNE L'homme a été transporté vers le centre hospitalier de Perpignan

N.B.

— 

Le sauvetage a duré huit heures
Le sauvetage a duré huit heures — Gendarmes des Pyrénées Orientales

Un randonneur a été secouru, dimanche, alors qu’il venait de chuter de plus de 30 mètres, au pic du Carlit, dans les Pyrénées-Orientales, à 2.850 mètres d’altitude. Son sauvetage, qui a notamment mobilisé des gendarmes de haute montagne, a duré huit heures.

L’homme, qui était avec sa compagne, s’est retrouvé à un endroit où l’équilibre était précaire, rapportent les gendarmes des Pyrénées-Orientales. « Après avoir progressé dans un couloir de neige de plus de 250 mètres de dénivelé à l’aide de techniques de rappels », les secours ont pu prendre en charge la victime, qui souffrait de graves traumatismes.

A pied

Les conditions météorologiques, notamment la neige et le brouillard, « ne permettant pas d’évacuer la victime par voie aérienne, les secouristes ont médicalisé le randonneur sur un brancard afin de pouvoir l’acheminer à pied, et descendre ainsi sur plusieurs centaines de mètres d’altitude », poursuivent les services de la gendarmerie.

La victime a été hélitreuillée depuis le lac des Bouilllouses vers l’hôpital de Perpignan.