Gard : Des individus soupçonnés d’avoir volé pour plus de 20.000 euros de dalles dans des maisons

ENQUETE Ils sont prochainement jugés devant le tribunal correctionnel

N.B.

— 

Une partie du butin retrouvé par les gendarmes
Une partie du butin retrouvé par les gendarmes — Gendarmerie du Gard

C’est un butin pas comme les autres qui a été saisi par les gendarmes​ du Gard : des pierres de bars, des dalles très prisées, à l’allure ancienne.

Plusieurs individus sont soupçonnés d’avoir volé ces pierres entre la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020, dans des maisons abandonnées ou inoccupées. Le préjudice est estimé à plus de 20.000 euros, indique la gendarmerie.

Placés en garde à vue la semaine dernière

Les suspects avaient été mis en fuite par les gendarmes, à Jonquières-Saint-Vincent. Divers objets, qu’ils avaient abandonnés sur place, ont permis de les identifier. Des investigations sur la téléphonie, et l’analyse de flux financiers, ont également permis de remonter jusqu’à eux, poursuit la gendarmerie du Gard.

Placés en garde à vue la semaine dernière lors d’une opération dans le Gard et dans le Vaucluse, ils devront prochainement s’expliquer devant le tribunal correctionnel.