Loire : Un policier blessé à la tête après un jet de bouteille, son pronostic vital engagé

AGRESSION L’agression a eu lieu alors qu’il intervenait pour tapage nocturne à Rive-de-Gier

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier a été opéré à Saint-Etienne le 14 mai 2021, après avoir reçu un projectile à la tête au cours d’une intervention pour tapage nocturne, à Rive-de-Gier, dans la Loire.
Un policier a été opéré à Saint-Etienne le 14 mai 2021, après avoir reçu un projectile à la tête au cours d’une intervention pour tapage nocturne, à Rive-de-Gier, dans la Loire. — SYSPEO/SIPA

Le pronostic vital d’unpolicier était engagé ce vendredi après-midi, après que celui-ci a été transporté à l’hôpital de Saint-Etienne (Loire) et opéré dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce brigadier-chef de 51 ans a reçu un projectile à la tête au cours d’une intervention pour tapage nocturne, à Rive-de-Gier, a-t-on appris de sources policières et judiciaires.

Alors que ce vendredi matin, le pronostic vital de l’agent n’était pas engagé, Cédric Esson, directeur départemental de la sécurité publique de la Loire, a fait savoir le contraire lors d’un point sur l’enquête : « Il n’est toujours pas réveillé, le coma est prolongé et visiblement les atteintes qu’il a eues sont extrêmement graves ». L’agression a en effet été particulièrement violente. Lors de l’intervention dans une rue de cette ville de la vallée du Gier peu après minuit, ce dernier a reçu une bouteille en verre au niveau de la pommette. Il s’est alors écroulé au sol et a perdu connaissance.

« Un état jugé sérieux par le corps médical »

« Il a subi dans la nuit une intervention au service neurologique du CHU de Saint-Etienne », a précisé un représentant du syndicat Unité SGP Police-FO. Le syndicat Alliance Police nationale évoque quant à lui dans un communiqué « un état jugé sérieux par le corps médical », demandant « la mise en place rapide de peines minimales et incompressibles pour les auteurs de tels actes ».

Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, a affirmé que ses services étaient « pleinement mobilisés pour retrouver l’auteur des faits ». Il a également apporté son soutien au policier et lui a souhaité un prompt rétablissement lors d’une allocution à la presse.

« Tapage nocturne » en plein Aïd

La victime faisait partie d’un équipage de trois policiers du commissariat de Saint-Chamond qui veillait à l’application du couvre-feu, qui est allé à la rencontre d’un groupe d’une quinzaine de personnes signalées pour « tapage nocturne » dans le quartier du Grand pont, selon Vincent Bony, le maire PCF de Rive-de-Gier, ajoutant « condamner fermement cette agression inacceptable ».

« Les individus ont dans un premier temps refusé de partir, invoquant l’Aïd [la fête musulmane qui marque la fin du ramadan], puis lancé des projectiles en direction des policiers », a déclaré le procureur-adjoint de la République de Saint-Etienne, André Merle. Personne n’avait été interpellé à la mi-journée dans le cadre de l’enquête ouverte contre les auteurs de ces violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique.