Gard : Les fortes intempéries emportent un pont, deux hameaux sont coupés du monde

PLUIE Le département est toujours en vigilance jaune, ce mardi matin

Nicolas Bonzom

— 

Le pont a été emporté, dans la nuit de lundi à mardi
Le pont a été emporté, dans la nuit de lundi à mardi — Mairie de Saint-André-de-Majencoules

Il est impossible, ce mardi, d’accéder à deux hameaux, le Villaret et Valbonne, à Saint-André-de-Majencoules(Gard). Ces deux petites localités, où réside une centaine de personnes, au cœur des Cévennes, sont coupées du monde, après les fortes intempéries qui se sont abattues sur le département, lundi.

Le pont, l’unique accès pour se rendre à ces hameaux, a été emporté par les crues. Et ce n’est pas la première fois. « Lors des inondations du 19 septembre, notre pont, centenaire, a été détruit, confie à 20 Minutes ce mardi matin Christophe Boisson (divers), le maire de Saint-André-de-Majencoules. Nous avions fait un passage à gué, il a été emporté. Le deuxième, aussi. » Et le troisième, encore, dans la nuit de lundi à mardi.

Deux hameaux de Saint-André-de-Majencoules sont coupés du monde
Deux hameaux de Saint-André-de-Majencoules sont coupés du monde - Mairie de Saint-André-de-Majencoules

Un passage à pied

La petite commune œuvre actuellement pour construire un petit passage, qui permettrait, dans un premier temps, d’accéder aux hameaux à pied. « Le problème, c’est que certains habitent à 3 km, reprend le maire de Saint-André-de-Majencoules. S’ils n’ont pas une voiture de l’autre côté, cela risque d’être compliqué. Nous sommes également en train de mettre au point un passage pour les secours, les médecins, les infirmières… »

Ce mardi matin, le Gard était en vigilance jaune pour des risques d’orages. Les pluies devraient cesser en début d’après-midi, indiquent les services de la préfecture.