Charente : Le petit-fils de la septuagénaire tuée et brûlée incarcéré pour assassinat

ENQUETE La victime avait été retrouvée morte par un riverain dans son poulailler vendredi dernier

C.C. avec AFP

— 

Illustration gendarmerie.
Illustration gendarmerie. — SYSPEO/SIPA

Un jeune homme de 24 ans a été mis en examen ce dimanche pour assassinat par le parquet d’Angoulême. Il est soupçonné d’avoir tué sa grand-mère de 76 ans, dont le corps calciné avait été découvert vendredi dernier dans son poulailler, dans le village des Pins,en Charente. Le petit-fils de la victime a été écroué. Les premiers éléments relevés par les gendarmes de la section de recherches de Poitiers et le médecin légiste ont rapidement confirmé « la piste criminelle », a indiqué le parquet dans un communiqué.

Au cours des premières auditions, son petit-fils de 24 ans, déjà connu des services de la justice, a été entendu par les enquêteurs et finalement placé en garde à vue dès le vendredi soir. « A ce stade, aucun élément complémentaire ne peut être communiqué concernant les raisons de ce crime, pas plus que sur les circonstances du décès de la victime », a précisé le parquet.

Un contentieux au sujet de l’héritage ?

Selon les informations du quotidien Charente Libre obtenues auprès d’une source proche du dossier, les enquêteurs étudient la piste d’un différend financier entre la victime et son petit-fils. Un contentieux au sujet de l’héritage opposait le jeune homme et son aïeule, qui vivait seule dans un lieu-dit d’une demi-douzaine de maisons et était veuve depuis une dizaine d’années. Le jeune homme lui avait rendu visite il y a un mois.

Une autopsie doit être pratiquée ce lundi à l’institut médico-légal de Poitiers pour déterminer les circonstances exactes du décès de la septuagénaire.