Lyon : Evadé de prison, le fugitif se fait arrêter pour des coups sur sa femme enceinte

VIOLENCES L'homme faisait l'objet d'une fiche de recherches depuis son évasion d'une maison d'arrêt

E.F.

— 

Un brassard de police. (illustration)
Un brassard de police. (illustration) — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

L’homme, considéré comme dangereux par la police, était recherché depuis plusieurs mois. Les forces de l’ordre ont fini par retrouver sa trace et l’interpeller lundi à Vénissieux,près de Lyon, après la plainte déposée par sa compagne. Cette dernière, âgée de 22 ans, a porté plainte contre lui au commissariat de Dijon après avoir été victime de violences et de menaces de mort. La jeune femme, enceinte, a subi une incapacité temporaire de travail de 3 jours.

Alertée par les policiers de Dijon, la sûreté départementale du Rhône s’est aperçue que le concubin de 22 ans, suspecté des violences conjugales, était un homme « considéré comme dangereux » déjà connu de la police. Il était recherché dans le cadre d’autres affaires, à commencer par son évasion de prison, précise la DDSP du Rhône ce mercredi.

Lundi, l’homme a été interpellé et placé en garde à vue. Lors de la perquisition réalisée à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé une arme à blanc et des cartouches, ainsi qu’une bombe lacrymogène. Lors de son audition, il a reconnu avoir menacé de mort sa compagne pour l’intimider, précise la police. Il devait être présenté ce mercredi au parquet de Lyon en vue d’être jugé en comparution immédiate.