Doubs : Un lycéen retrouvé mort après avoir inhalé le gaz d'un déodorant

INTOXICATION Il est décédé d’un œdème pulmonaire et d’un œdème cérébral

T.G.

— 

Une bombe de déodorant (illustration).
Une bombe de déodorant (illustration). — Wikicommons

Un adolescent de 15 ans a été retrouvé sans vie dans son lit dimanche matin, à l'Isle-sur-le Doubs, à une vingtaine de kilomètres de Montbéliard. Une autospie a été pratiquée et a démontré que le jeune homme avait succombé à une asphyxie après avoir inhalé le gaz de son déodorant, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. « C'est une pratique qui séduit certains adolescents pour rechercher des effets enivrants et hallucinogènes », a expliqué le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, en évoquant un lycéen sans histoire.

Dans sa chambre, cinq autres bouteilles de déodorant vides ont été trouvées. Une enquête a été ouverte afin de savoir si ce geste mortel était lié à un quelconque défi filmé, ce qui pourrait expliquer que le téléphone de la victime ait été retrouvé à proximité.