Toulouse : Ses collègues dénoncent son conjoint violent, la victime ose porter plainte

FAITS DIVERS Victime de violences, cette femme a finalement été mise à l'abri par ses collègues qui ont dénoncé les faits sur la plateforme de signalement en ligne

J.R.

— 

Illustration sur la violence conjugale.
Illustration sur la violence conjugale. — MARTTILA/LEHTIKUVA OY/SIPA

Il doit être jugé en comparution immédiate vendredi après-midi par le tribunal correctionnel de Toulouse. Sans l’intervention de ses collègues, cette Toulousaine vivrait toujours dans la peur et sous les coups de son conjoint.

Constatant que cette femme enceinte est victime de violences conjugales de la part son compagnon, ses collègues de travail ont alerté sur ces faits sur la plateforme de signalement en ligne des violences conjugales.

Des violences régulières

Après une enquête menée par l’Unité des atteintes aux personnes de la sûreté urbaine, la femme a été entendue, reconnaissant subir des violences régulières de son compagnon mais refusait de déposer plainte contre lui.

Le 21 avril, le suspect a été interpellé par la brigade anticriminalité et placé en garde à vue. Il a reconnu partiellement les faits. C’est finalement après cette garde à vue que la victime a accepté de déposer plainte contre lui.