Attaque terroriste à Rambouillet : Trois personnes de l'entourage de l'assaillant en garde à vue...

LIVE Revivez avec nous les événements de vendredi, après l’agression à l’arme blanche dans un commissariat de Rambouillet dans les Yvelines  

M.F

— 

Trois personnes de l'entourage de l'assaillant du commissariat de Rambouillet ont été placés en garde à vue ce vendredi 23 avril 2021. (Illustration)
Trois personnes de l'entourage de l'assaillant du commissariat de Rambouillet ont été placés en garde à vue ce vendredi 23 avril 2021. (Illustration) — Michel Euler/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Un Tunisien de 36 ans, inconnu des services de police a fait irruption dans un commissariat de Rambouillet (Yvelines) ce vendredi armé d’un couteau et a attaqué une fonctionnaire de police. La fonctionnaire, une mère de famille de 44 ans est décédée des suites de ces blessures. Le suspect a été abattu.
  • L’assaillant a crié « allahou akbar » au moment de l’attaque et avant repéré les lieux auparavant. Compte tenu de ces éléments, le parquet antiterroriste a été saisi de l’affaire.
  • Jean Castex et Gérald Darmanin se sont rendus sur place pour exprimer leur soutien aux forces de l’ordre et aux proches de la victime. « Nous ne céderons rien » face au « terrorisme islamiste », a réagi sur Twitter Emmanuel Macron.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

23h00 : Ce live est terminé

On se quitte donc sur l’info de trois proches de l’assaillant en garde à vue. Rendez-vous demain matin pour la suite de l’enquête. Bonne nuit à tous, et une pensée pour les proches et la famille de Stéphanie M., 49 ans, l’agente administrative du secrétariat au commissariat de Rambouillet assassinée aujourd'hui.

21h45: Nombreuses réactions politiques

François Hollande, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, de nombreuses personnalités politique ont exprimé leurs condonléances.

 

20h25 : Sur les réseaux Jamel G. dénonçait l’islamophobie et publiait des versets coraniques

L’un de ses anciens voisins l’ayant connu deux mois en 2017, se souvient d’un homme « musulman » mais « pas pratiquant », vivant seul et travaillant dans le bâtiment.

Sur les réseaux sociaux se dessine le profil d’un trentenaire, qui aime les activités de plein air. Pendant plusieurs années, ses posts publics sont consacrés en nombre à la dénonciation de l’islamophobie ou des propos de polémistes comme Eric Zemmour.

Mais à partir d’avril 2020, au moment du confinement, il ne publie plus que de pieuses prières et des versets coraniques.

Le 24 octobre, huit jours après l’assassinat du professeur de collège Samuel Paty​ par un islamiste, il avait changé sa photo de profil et rejoint une campagne intitulée « Respectez Mohamed prophète de Dieu ». En 2015, après les attentats du Bataclan, il avait mis un filtre bleu-blanc-rouge sur sa photo de profil.

20h20 : Trois personnes de l'entourage de l'assaillant en garde à vue

19h54 : L’assaillant avait une carte de séjour

Jamel G., originaire de la région de Sousse, dans l'est de la Tunisie, est arrivé en France en 2009. En 2019, il avait bénéficié d’une autorisation exceptionnelle de séjour salarié, puis d’une carte de séjour en décembre 2020, valable jusqu’en décembre 2021, selon le Parquet national antiterroriste.

Il avait emménagé en décembre 2015 dans une maison excentrée de Rambouillet. 

 

19h52 : Une autre perquisition en cours

Une autre opération de police avait lieu ce vendredi après-midi dans le Val-de-Marne, au domicile d’une personne ayant accueilli l’assaillant à son arrivée en France en 2009, a-t-on appris de source proche de l’enquête, confirmant une information du Point.

19h03 : Une opération de police en cours au domicile de l’assaillant

Trois véhicules du Raid sont stationnés dans une rue proche du domicile de l’attaquant, qui avait emménagé à Rambouillet il y a peu. Une trentaine d’hommes encagoulés sont descendus de ces véhicules pour entrer au domicile.

18h56 : On en sait un peu plus sur la victime

Cette femme prénommée Stéphanie, qui n'était pas armée lors du drame, est décédée sur place, malgré l'intervention des pompiers. Elle travaillait à Rambouillet depuis 28 ans et était mère de deux filles, âgées de 18 et 13 ans.

18h16 : La police nationale en deuil

 

18h14 : La sécurité va être renforcée devant les commissariats et gendarmeries, annonce Gérald Darmanin

Il a demandé aux préfets de renforcer la sécurité «notamment s'agissant des accueils».

18h04 : Les perquisitions sont en cours à Rambouillet

18h : « Nous ne céderons rien »

« Nous ne céderons rien » face au « terrorisme islamiste », a réagi sur Twitter Emmanuel Macron.

 

17h50 : Retour en vidéo sur l’attaque

17h44 : Jean Castex s’est exprimé sur place

« Notre détermination à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes est plus que jamais intacte », a martelé vendredi le Premier ministre Jean Castex, aux abords du commissariat de Rambouillet où une fonctionnaire de police a été tuée lors d’une attaque au couteau.

« Je me suis rendu immédiatement sur place avec le ministre de l’Intérieur pour apporter tout notre soutien aux policiers et fonctionnaires du commissariat », a poursuivi le chef du gouvernement

17h41 : « allahou akbar »

«Des temoins l'auraient entendu [l'assaillant] crier Allahou Akbar», selon une source proche de l'enquête confirmant l'information à 20 Minutes. Cette expression arabe signifie « Allah est [le] plus grand » et a souvent été proférée par les terroristes lors d’attaques passées.

17h38 : L’assaillant avait fait des repérages sur les lieux annonce le procureur

C’est pour cette raison que le parquet antiterroriste a été saisi. Le procureur national antiterroriste, Jean-François Ricard, a également précisé que ce sont les propos tenus par l’auteur lors de l’attaque qui avait motivé cette décision.

17h20 : Plus de détails par ici

Retrouvez le récit complet et détaillé de l’attaque par notre journaliste Caroline Politi juste ici.

17h17 : La victime est mère de deux enfants

Agée de 49 ans, la victime est une agente administrative du secrétariat du commissariat de Rambouillet. Non armée, la policière, grièvement blessée à la carotide n’a pas pu être ranimée par les pompiers arrivés sur place. Elle était mère de deux enfants, âgés de 13 et 18 ans. Elle s'appelait Stéphanie. 

17h12 : Les politiques réagissent sur Twitter

« Les mêmes horreurs se succèdent […] On n’en peut plus », déclare Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national.

 

17h03 : Le parquet antiterroriste se saisit de l’affaire

Le Pnat a ouvert «une enquête de flagrance des chefs d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste», confiée conjointement à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

17h01 : On en sait plus sur le déroulé de l'attaque

Selon une source policière, l’assaillant aurait suivi cette femme d’une quarantaine d’années depuis l’extérieur du bâtiment et lui aurait asséné deux coups de couteau au niveau de la gorge alors qu’elle se trouvait dans le sas.

16h57 : Barbare et lâche

Sur Twitter, le Premier ministre a qualifié cette attaque de «geste barbare et d'une infinie lâcheté» contre «une héroïne du quotidien».

16h55 : Darmanin et Castex se rendent sur place

Le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre se trouvent actuellement à Rambouillet

16h54 : Qui est l’assaillant ?

Le meurtrier est un Tunisien de 36 ans, arrivé en France en 2009 en situation irrégulière et régularisé depuis. Il est inconnu des services de police. Son casier judiciaire est également vierge. Selon les premières informations, il vivait depuis peu à Rambouillet.

16h45 : Rappel des faits

Vers 14h20 ce vendredi, un homme s’est introduit dans un commissariat de Rambouillet dans les Yvelines armé d’un couteau et a attaqué une fonctionnaire de police.

Une heure plus tard, le parquet a annoncé que l’agent de police était décédée des suites de ses blessures.

Blessé lors de l’attaque, l’assaillant est également décédé.

Bienvenue avec nous sur ce live où nous rapporterons les dernières informations concernant l’attaque au couteau survenu à Rambouillet ce vendredi, causant la mort d’une agent de police. Le suspect a été abattu.