Saint-Nazaire : Fausse alerte, la bombe découverte sur la plage n’en était pas une

DEMINAGE La Marine nationale n’est finalement pas intervenue pour neutraliser une bombe de la Seconde Guerre mondiale ce jeudi. L’objet découvert était, en fait, inoffensif

F.B.

— 

Les plages de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).
Les plages de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). — A.Dréan/Saint-Nazaire Renversante

Des inquiétudes pour pas grand-chose. Un objet ressemblant fortement à un obus avait été découvert lundi​ par un promeneur sur la jolie plage de l'Eve, près du fort du même nom, au sud-ouest de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). L’objet métallique reposait dans le sable, à moitié enterré. D’une longueur de 60 cm, il semblait comparable à un engin explosif de la Seconde Guerre mondiale.

Un périmètre de sécurité a donc été établi sur le site, tandis que la Marine nationale était alertée. Un transfert au large de la bombe, suivi de sa neutralisation, était même prévu ce jeudi.

Le verdict de la Marine nationale

Ça n’a finalement pas été nécessaire. Les techniciens de la Marine nationale sont venus mercredi procéder aux vérifications et leur conclusion est sans appel : l’obus était en fait un… plot en béton, bien incapable d’exploser !

« C’était une fausse alerte. Aucune intervention n’a été requise puisque le plot ne présentait pas de caractère de dangerosité », commente la préfecture maritime de l’Atlantique​.