Pyrénées-Atlantiques : Les gendarmes ouvrent le feu pour tenter d'intercepter un automobiliste

ENQUETE Le suspect a finalement été interpellé en Espagne après avoir eu un accident

Thibaut Chevillard
— 
Un gendarme et une voiture de gendarmerie. (illustration)
Un gendarme et une voiture de gendarmerie. (illustration) — PHILIPPE LOPEZ / AFP

Les gendarmes ont ouvert le feu, dans la nuit de mercredi à jeudi, pour stopper un automobiliste qu’ils tentaient d’intercepter au péage de Biriatou ( Pyrénées-Atlantiques), apprend 20 Minutes de source proche du dossier. Les faits ont eu lieu un peu après minuit. Le conducteur avait d’abord refusé de se soumettre à un contrôle de police effectué par les agents du commissariat de Tarbes ( Hautes-Pyrénées) et s’était engagé sur l'A64 puis l'A63, en direction de l’Espagne.

Un dispositif d’interception a été déployé au péage de Biriatou, juste avant la frontière. Les militaires ont alors fait usage de leur arme car le conducteur leur fonçait dessus. Mais ce dernier est parvenu à franchir le barrage et à gagner l’Espagne. Finalement, il a eu un accident un peu plus loin et a été arrêté par la police espagnole.

Les raisons qui l’ont poussé à fuir les forces de l’ordre n’étaient pas encore connues ce jeudi matin. Ni le suspect ni les gendarmes n’ont été blessés.