Lorraine : Un chien mortellement poignardé lors du cambriolage du domicile d’un pompier volontaire

CAMBRIOLAGE Une jeune femme, pompier volontaire en Meurthe-et-Moselle, a découvert son chien mortellement poignardé après le cambriolage de sa maison

G.V.
— 
Une voiture de gendarmerie. Illustration.
Une voiture de gendarmerie. Illustration. — F. Lodi - Sipa

Bien plus que les biens matériels ou numéraires qui lui ont été volés, c’est surtout la perte de son chien qui dévaste une habitante de la rue de la Mine à Chaligny. Une petite commune au sud de Nancy. Pompier volontaire, elle a eu la très mauvaise surprise, en rentrant chez elle après une courte absence de moins de deux heures, de trouver son domicile cambriolé mais surtout son chien grièvement blessé, rapporte l'Est Républicain.

Les faits se sont produits jeudi dernier en plein après-midi. Elle a d’abord constaté que la porte arrière de son domicile avait été fracturée. Puis elle a aperçu son chien, un solide croisé dogue des Canaries de 7 ans, qui l’attendait, blessé par un coup de poignard au flanc gauche. Dans la foulée, elle a conduit l’animal chez le vétérinaire. En vain. Le chien n’a pas survécu à l’opération. La jeune femme a porté plainte auprès de la gendarmerie et lance un appel à témoins.