Haute-Garonne : un détenu s’évade de prison en sautant par la fenêtre de sa cellule

PRISON BREAK L’homme a descellé la fenêtre de sa cellule, qui ne comportait pas de barreau, dans la nuit de mercredi à jeudi

J.R.

— 

Un gardien de prison dans la maison d'arrêt de Seysses.
Un gardien de prison dans la maison d'arrêt de Seysses. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Il devait sortir en septembre 2021 mais a décidé de se faire la belle plus tôt. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un détenu âgé d’une trentaine d’années s’est évadé de la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse.

Le trentenaire a sauté depuis sa fenêtre située au premier étage, après l’avoir descellée.

Pas de barreau à la fenêtre

Le détenu a pris la clef des champs vers 4 heures et les surveillants se sont aperçus de son absence vers 6 heures. « Il était au quartier des courtes peines, un bâtiment adjacent où la sécurité n’est pas aussi optimale que dans la prison, souligne Laurent Maffre, secrétaire régional du syndicat Ufap-Unsa des surveillants. Personne n’a rien vu car il y a un souci avec les alarmes de ce bâtiment. Cela fait tâche ce genre d’incident ».

La fenêtre du détenu ne comportait pas de barreau, ce qui semble avoir facilité sa fuite. Recherché depuis jeudi matin par les gendarmes de la brigade de Seysses, l’évadé est resté pour l’instant introuvable.