Maine-et-Loire : Il avait transformé son domicile en épicerie de la drogue

TRAFIC DE DROGUE Cet homme, ainsi qu’un autre revendeur, sera jugé en juin pour trafic de drogue

J.U.
— 
Un consommateur de résine de cannabis.
Un consommateur de résine de cannabis. — Jon Santa Cruz / Rex Fe/REX/SIPA

Le va-et-vient des véhicules dans le quartier paraissait louche. Deux hommes domiciliés près d'Angers ont été placés sous contrôle judiciaire, mercredi, dans l’attente d’être jugés pour un vaste trafic de drogue, en juin. 

D’après le journal Ouest-France, l’un d’entre eux est notamment soupçonné d’avoir transformé son domicile en épicerie de la drogue, où les consommateurs se rendaient directement pour venir chercher de la résine de cannabis, comme à un drive. Grâce à leur enquête, les gendarmes ont pu estimer à 15 kg la quantité de marchandise revendue, avance Le Courrier de l'Ouest.

Les gendarmes de la communauté de brigades de Durtal enquêtaient depuis plusieurs mois sur ce trafic. En début de semaine, 27 personnes ont été interpellées dans différentes communes au nord-est d’Angers, la majorité étant des consommateurs.