Toulouse : Il retrouve sa moto volée sur Internet et tend un piège au vendeur

FEINTE Pour récupérer sa moto, la victime a piégé son voleur avec l’aide des gendarmes

H.M.

— 

Un clavier d'ordinateur (illustration).
Un clavier d'ordinateur (illustration). — Pixabay / Pixies

Il croyait se livrer à une juteuse transaction mais n’a gagné qu’un placement en garde à vue. Les gendarmes de la Haute-Garonne racontent ce jeudi comment le faux vendeur d’une moto volée s’est fait piéger par sa propre victime.

L’engin avait été dérobé à la mi-octobre dans le secteur de Beauzelle, au nord de Toulouse. Son propriétaire a déposé plainte. Mais il est aussi resté patiemment aux aguets.

Cinq mois et demi après

Et plus de cinq mois et demi plus tard, il a assisté à la réapparition de sa moto de cross sur un site de vente par petites annonces. La victime a donc recontacté les gendarmes et a monté avec eux un stratagème désormais classique : prendre rendez-vous avec le vendeur pour racheter sa propre moto. Le jour J, le vrai propriétaire a pris le temps de la négociation pour vérifier qu’il s’agissait bien de son engin puis il a donné l’alerte. Le receleur a vu une patrouille lui tomber dessus.