Saint-Nazaire : Un militant du Rassemblement national agressé par cinq personnes

VIOLENCES L'homme a été frappé lors d'une distribution de tracts, dimanche matin, selon le RN

J.U.
Le nouveau logo du Rassemblement national, ex-Front national
Le nouveau logo du Rassemblement national, ex-Front national — J.-P. Ksiazek - AFP

La scène a eu lieu dimanche matin aux halles de Saint-Nazaire. Un militant du Rassemblement national a été victime d’une agression alors qu’il distribuait des tracts, rapporte le parti de Marine Le Pen dans un communiqué. Cinq individus l’auraient pris à partie avant de lui asséner plusieurs coups. L’homme a été pris en charge par les pompiers et souffre notamment d’une fracture à la cheville.

D’après France Bleu Loire Océan, la police a ouvert une enquête pour « violences en réunion ». Une plainte doit être déposée ce lundi au commissariat de Saint-Nazaire après celle déjà déposée par Gauthier Bouchet, candidat RN aux départementales, qui se trouvait sur les lieux au moment de l’agression, indiquent nos confrères.

Selon le Rassemblement national, cette agression aurait été commise par « des individus de la mouvance antifa ».