Hérault : Un homme verbalisé deux fois en deux jours pour avoir braconné des palourdes sur l'étang de Thau

ENQUETE Cinq kilos de palourdes avaient été saisis le 17 mars par les gendarmes

N.B.
— 
Les palourdes saisies par les gendarmes
Les palourdes saisies par les gendarmes — Gendarmerie de l'Hérault

Un homme, soupçonné d’avoir braconné des palourdes sur l’étang de Thau, fait l’objet d’une enquête, indique la gendarmerie de l'Hérault. Le suspect avait été verbalisé deux fois, en deux jours, par les militaires de la brigade nautique de Marseillan.

L’homme avait écopé d’une première amende, le 17 mars. La gendarmerie avait saisi cinq kilos de palourdes, ainsi que du matériel, un trident et un filet.

Une nouvelle verbalisation, le lendemain

Le pêcheur avait été verbalisé pour trois infractions : « pêche de produits de la pêche maritime et de l’aquaculture marine dont la pêche est interdite », « pêche maritime dans une zone interdite » et « pêche maritime avec un engin dont l’usage est interdit ».

Surprise, pour les gendarmes de la brigade nautique : le lendemain, le 18 mars, ils ont rencontré le même individu, soupçonné de se livrer, une nouvelle fois, à du braconnage de palourdes. L’homme a été, une nouvelle fois, verbalisé.