Lyon : Quatre hommes suspectés d’avoir braqué un camion transportant des cigarettes arrêtés par la BRI

DELINQUANCE Les quatre hommes, âgés de 20 à 25 ans, ont été mis en examen ce vendredi

Thibaut Chevillard

— 

Un officiel de police judiciaire. (illustration)
Un officiel de police judiciaire. (illustration) — SYSPEO/SIPA

Les policiers de la BRI ont interpellé à Lyon quatre hommes suspectés d’avoir braqué, mardi à Vienne (Isère), un camion transportant des cigarettes, apprend 20 Minutes de sources proches du dossier. Les suspects ont été mis en examen ce vendredi des chefs de « destruction de biens par moyens dangereux », « vol aggravé » et « association de malfaiteurs » par un juge de Vienne et placés en détention provisoire. Le préjudice est estimé à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Les faits ont eu lieu vers 7h du matin, dans le quartier d’Estressin. Un malfaiteur s’est dirigé vers les livreurs, est entré dans la cabine et, sous la menace d’un objet dissimulé, leur a demandé de suivre une Audi A3 à bord de laquelle il était arrivé. Plus loin, en bordure de l'A7, les véhicules se sont arrêtés près d’un utilitaire qui les attendait. Après avoir vidé une partie du contenu du camion, les braqueurs ont mis le feu à ce dernier et pris la fuite en laissant les deux chauffeurs au sol.

Une marchandise qui génère « très vite beaucoup d’argent »

Plus tard dans la matinée, un dispositif a été mis en place par la BRI dans le 8e arrondissement de Lyon. Les policiers ont en effet remarqué plusieurs personnes transportant « des sacs assez volumineux » dans ce quartier dit « de reconquête républicaine », indique une source policière. Vers 14h, ils ont interpellé deux hommes qui déchargeaient des cartons d’un utilitaire et deux autres qui se trouvaient dans un SUV pour « sécuriser le secteur pour s’assurer de l’absence de policiers… C’était raté ! »

Une centaine de cartouches de cigarettes provenant du braquage ont été découvertes. Les quatre suspects, âgés de 20 à 25 ans et déjà connus des services de police, ont été placés en garde à vue. Dans la nuit suivante, une importante quantité de cigarettes a été découverte dans des poubelles, rue du professeur Beauvisage, « abandonnées suite aux interpellations », poursuit cette source. Les suspects ont nié leur participation aux faits, bien que la clé de l’Audi qui a servi au braquage ait été retrouvée dans le SUV.

« Lyon est l’une des zones en France où l’on a encore régulièrement des vols de fret assez important », détaille cet enquêteur. Les cigarettes sont particulièrement prisées car elles génèrent « très vite beaucoup d’argent » et sont « facilement écoulables ».