Hérault : Les suspects d’un home-jacking raté, mis en fuite par un grand-père, ont été interpellés

ENQUETE Les faits se sont déroulés le 23 juillet à Vic-la-Gardiole

N.B.
— 
L'entrée d'une caserne de gendarmerie. (Illustration)
L'entrée d'une caserne de gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Deux hommes, soupçonnés d’avoir mené un home-jacking raté, ont été interpellés et placés en détention provisoire en attendant d’être présentés devant la justice, indiquent les gendarmes de l'Hérault.

Les deux individus sont accusés de s’être introduits le 23 juillet dernier encagoulés, gantés, vêtus de tenues militaires et portant des armes de poing dans un mas à Vic-la-Gardiole.

Soupçonnés d’avoir ligoté une personne

Ils sont soupçonnés d’avoir ligoté une personne sous la menace d’une arme, tandis qu’une habitante a pu s’enfuir et est allée réveiller son grand-père, assoupi dans une chambre.

Ce dernier s’est alors saisi d’un fusil et a mis en joue les suspects à travers une fenêtre de l’habitation, les mettant en fuite, avant de tirer en l’air, relatent les gendarmes. Les investigations ont permis d’interpeller les malfaiteurs et de retrouver une arme.