Rennes : Quatre jeunes écroués après un coup de filet anti-stups à Villejean

TRAFIC DE DROGUE Deux individus ont également été placés sous contrôle judiciaire

Jérôme Gicquel
— 
Illustration de policiers en patrouille sur la dalle Kennedy dans le quartier de Villejean à Rennes.
Illustration de policiers en patrouille sur la dalle Kennedy dans le quartier de Villejean à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Le déploiement des forces de l’ordre avait été impressionnant mercredi à l’aube dans le quartier de Villejean à Rennes avec une quarantaine de policiers et deux équipes du Raid mobilisés dans le cadre d’une opération anti-stupéfiants. Elle a débouché sur l’interpellation de six individus nés entre 1983 et 2002. A l’issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen pour «  trafic de stupéfiants en bande organisée, association de malfaiteurs, blanchiment et acquisition et détention d’armes de catégorie A et B ».

Quatre d’entre eux ont été placés en détention provisoire et les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire. « Si certains reconnaissent leur participation aux faits, d’autres la contestent », indique le procureur de la République de Rennes dans un communiqué, précisant que « les reventes de ce réseau avaient lieu dans plusieurs points de deal rennais et notamment à Villejean ».

La planque découverte lors d’un début d’incendie

Cette opération anti-stups avait démarré le 1er novembre après l’intervention des pompiers pour un début d’incendie dans un appartement situé boulevard Marboeuf à Rennes. Sur place, ils avaient découvert plus de 50 kilos de cannabis, plus de 3 kilos de cocaïne, de l’héroïne, plus de 100.000 euros en numéraire ainsi que six armes dont certaines de gros calibre.

Suite à l’ouverture d’une information judiciaire, le locataire de l’appartement avait été interpellé, mis en examen et incarcéré. Les investigations diligentées par la police judiciaire de Rennes s’étaient poursuivies afin d’identifier l’ensemble des protagonistes de ce trafic.