Nîmes : Fusillade dans un quartier visité quelques heures plus tôt par Jean Castex et trois ministres

FAITS DIVERS Le pronostic vital du passager de la voiture visée par des tirs a été un temps engagé. La veille, Jean Castex et trois ministres annonçaient des aides possibles pour le quartier

Jérôme Diesnis
— 
Le quartier Pissevin à Nîmes.
Le quartier Pissevin à Nîmes. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Un homme de 28 ans a été grièvement blessé par balles dans le quartier populaire Pissevin de Nîmes. Il se trouvait à bord d’un véhicule, ce dimanche vers 6 heures, dans le quartier populaire, quand plusieurs coups de feu ont été tirés dans leur direction.

Une balle l’a atteint près du cœur. Son pronostic vital n’est plus engagé. Il a été transporté au CHU par le conducteur, entendu dans les locaux de la PJ. La victime est défavorablement connue des services de police.

Jean Castex y évoquait quelques heures plus tôt la réhabilitation des copropriétés

Cette nouvelle fusillade intervient quelques heures à peine après la venue dans le quartier de Jean Castex. Le Premier ministre était accompagné des ministres délégués à la ville, au logement et à la citoyenneté. Il y a notamment évoqué des aides possibles pour la réhabilitation des copropriétés très fortement dégradées du quartier Pissevin.