Lyon : Trois jeunes arrêtés pour 27 vols avec violences sur des personnes âgées

ENQUETE Ils sont soupçonnés d’avoir volé avec « une grande violence » plusieurs seniors sur la voie publique ces deux derniers mois dans l’agglomération lyonnaise

Caroline Girardon

— 

Police Illustration.
Police Illustration. — Franck Lodi
  • Un adolescent de 15 ans et deux de ses complices présumés, âgés de 18 et 20 ans, ont été arrêtés dimanche dans le troisième arrondissement de Lyon.
  • Le trio est soupçonné d’avoir perpétré 25 autres vols.
  • A chaque fois le même procédé : des personnes âgées étaient agressées sur la voie publique et les auteurs prenaient ensuite la poudre d’escampette au volant d’une voiture stationnée à proximité.

Ils ont été cueillis à chaud, pris la main dans le sac. Un adolescent de 15 ans et deux de ses complices présumés, âgés de 18 et 20 ans, ont été arrêtés dimanche dans le troisième arrondissement de Lyon, quelques minutes après avoir agressé une octogénaire et une septuagénaire afin de leur voler leurs effets personnels.

Le trio, qui réside à Saint-Fons (Rhône), est soupçonné d’avoir perpétré 25 autres vols avec violence dans l’agglomération lyonnaise entre le 24 janvier et le 21 mars, apprend-on de la police lyonnaise. Ils se sont déroulés principalement à Lyon, Villeurbanne et La Mulatière.

Les trois suspects ont été interpellés dimanche en début de soirée alors qu’ils tentaient de prendre la fuite à bord d’un véhicule. A l’intérieur se trouvaient les effets de leurs deux dernières victimes, précisent les enquêteurs qui ont aussitôt fait le rapprochement avec d’autres affaires. A chaque fois le même procédé : des personnes âgées étaient agressées sur la voie publique et les auteurs prenaient ensuite la poudre d’escampette au volant d’une voiture stationnée à proximité.

Des faits d’une « grande violence »

« Les faits d’une grande violence engendraient pour certaines victimes des blessures importantes pouvant aller jusqu’à 60 jours d’ITT », précise la Sûreté du Rhône. En perquisitionnant le domicile du mineur, les enquêteurs ont retrouvé les clés de l’une des voitures utilisées par le trio ainsi que plusieurs sacs à main des leurs victimes.

Placés en garde à vue, les trois suspects se sont accusés mutuellement. Les deux plus âgés ont été écroués en attendant d’être jugés. L’adolescent de 15 ans a été laissé libre avec ouverture d’une information judiciaire.