Bouches-du-Rhône : Huit cadavres de chèvres sauvages découverts près de Martigues

ANIMAUX Huit chèvres sauvages qui peuplent la Côte bleue ont été découvertes abattues dans les collines de Saint-Julien-les-Martigues

A.M.
— 
Une chèvre. Illustration.
Une chèvre. Illustration. — Manfred Richter

Un charnier découvert sur la Côte bleue. Huit cadavres de chèvres​ ont été découverts et entassés au Trou du loup, dans les collines de Saint-Julien-Les-Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Comme le relate France Bleu Provence il s’agit de chèvres sauvages qui peuplent ces collines.

Les viticulteurs du secteur se plaignent souvent des dégâts occasionnés par ces animaux et les cadavres de trois chèvres avaient déjà été découverts en janvier dernier. « Ce ne sont pas elles qui se sont entassées pêle-mêle les unes sur les autres », réagit sur France Bleu, Sylvie Vidal, la présidente de l’association, pour qui il est clair qu’elles ont été délibérément tuées. Environ 500 chèvres sauvages vivent sur la Côte bleue et un système d’adoption a été mis en place par le maire de Châteauneuf-les-Martigues, Roland Mouren.