Toulouse : Recherché par Interpol, le délinquant sexuel en fuite interpellé à Bogota

POLICE Ce trentenaire originaire de l’agglomération toulousaine avait été condamné en France à dix-huit mois de prison, dont neuf ferme, pour agression et exhibition sexuelles

B.C.

— 

Un policier colombien dans les rues de Bogota (illustration).
Un policier colombien dans les rues de Bogota (illustration). — Chepa Beltran / VWPics/SIPA

C’est dans un hôtel de la capitale colombienne que l’homme a été démasqué par les policiers de Bogota, il y a moins d’une semaine. En vérifiant les papiers de ce trentenaire originaire de Tournefeuille, à l’ouest de l’agglomération toulousaine, les forces de l’ordre ont constaté qu’il faisait l’objet d’une fiche de recherche Interpol.

L’homme a été condamné par le tribunal correctionnel à dix-huit mois de prison dont neuf ferme pour agression et exhibition sexuelles indique une source policière. La première fois, en 2018, il s’en est pris à une jeune femme, dans le quartier des Pradettes, à qui il a soulevé la jupe et touché les fesses. Retrouvé grâce à sa plaque d’immatriculation, il avait reconnu les faits en garde à vue, ce qui lui avait valu une convocation devant la justice.

L’année suivante, à plusieurs reprises, il s’est exhibé devant des femmes, mais aussi des adolescentes. Au total, dix victimes ont porté plainte contre lui. En prenant la fuite, l’homme a aussi violé l’interdiction de quitter le territoire dont il faisait l’objet.