Rennes : Le mari de Magali Blandin, disparue depuis un mois, victime d’une tentative d’extorsion

RACKET Cinq suspects ont été interpellés dimanche lors d’une opération menée par le GIGN dans le quartier de Maurepas à Rennes

Jérôme Gicquel

— 

Le colonel Sébastien Jaudon s'adresse à la population avant une opération de recherche sur la commune de Montfort-sur-Meu près de Rennes, où Magali Blandin a disparu.
Le colonel Sébastien Jaudon s'adresse à la population avant une opération de recherche sur la commune de Montfort-sur-Meu près de Rennes, où Magali Blandin a disparu. — Mathieu Pattier / SIPA

On est toujours sans nouvelle de Magali Blandin, une mère de famille de 42 ans qui est portée disparue depuis plus d’un mois à Montfort-sur-Meu près de Rennes. Mais l’enquête a connu dimanche un rebondissement avec l’interpellation de cinq individus, quatre hommes et une femme âgés entre 17 et 45 ans. Ils sont accusés d’avoir tenté d’extorquer de l’argent au mari de la quadragénaire, indique ce lundi soir le parquet de Rennes dans un communiqué.

C’est le 25 février que le mari de Magali Blandin, avec qui il était en instance de séparation, s’est présenté auprès du juge chargé de l’enquête pour lui signaler « qu’il était victime d’une tentative d’extorsion d’une somme de 15.000 euros et se sentait menacé ». Le lendemain, une information judiciaire pour tentative d’extorsion en bande organisée a été ouverte. Dans la foulée, les quatre enfants du couple ont également été placés à la demande du parquet par mesure de protection.

Un rendez-vous avait été fixé entre le mari et les mis en cause

L’enquête a débouché sur une opération de police judiciaire qui a été menée dimanche dans le quartier de Maurepas à Rennes avec l’appui du GIGN. C’est dans ce quartier qu’avait été convenu le rendez-vous entre le mari de Magali Blandin et les personnes mises en cause. Ces dernières ont été placées en garde à vue « qui peut durer 96 heures s’agissant de criminalité organisée », précise le parquet.

Les recherches se poursuivent en parallèle dans cette affaire pour tenter de retrouver Magali Blandin avec 70 enquêteurs de la section de recherche de Rennes et du groupement de gendarmerie d’Ille et Vilaine mobilisés.