Lyon : L’adolescent de 13 ans, victime d’un grave accident de scooter à La Duchère, est sorti du coma

ENQUETE Des habitants du quartier de La Duchère (Lyon 9e) reprochaient à la police son implication dans cet accident du 3 mars, qui a entraîné plusieurs soirées de violences urbaines dans l’agglomération lyonnaise

J.Lau.
— 
Après l'accident de scooter à La Duchère, des soirées de violences urbaines ont suivi dans l'agglomération lyonnaise, comme ici à Bron le 10 mars. PHILIPPE DESMAZES
Après l'accident de scooter à La Duchère, des soirées de violences urbaines ont suivi dans l'agglomération lyonnaise, comme ici à Bron le 10 mars. PHILIPPE DESMAZES — AFP

Le pronostic vital de l'adolescent de 13 ans, grièvement blessé le 3 mars dans un accident de scooter à La Duchère (Lyon 9e), n’est plus engagé. Le grand frère de la victime a en effet indiqué dimanche soir au Progrès que le jeune homme était sorti vendredi du coma. « Il doit beaucoup se reposer mais il va de mieux en mieux », évoque-t-il à son sujet.

Le 10 mars, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Lyon pour « blessures involontaires ayant entraîné une ITT supérieure à trois mois, aggravées par un délit de fuite et de non-assistance à personne en danger ». Cinq jours plus tôt, le procureur de la République de Lyon Nicolas Jacquet avait saisi l’IGPN, la police des polices, pour une enquête « en recherche des causes des blessures » du mineur de 13 ans, survenues à la suite de l’accident de scooter, dans un « souci de transparence et d’impartialité ».

Dès le 3 mars, des témoignages d’habitants de La Duchère faisaient état d’une voiture de police banalisée poursuivant le jeune à scooter. Cette version, formellement démentie par la préfecture du Rhône, a été à l’origine de plusieurs soirées de violences urbaines constatées depuis dans l’agglomération urbaine, notamment à La Duchère, Bron, Rillieux-la-Pape et Feyzin.