Lyon : Il incendie sa voiture pour arnaquer l’assurance et explique qu’il était sous l’effet de gaz hilarant

DECLARATION MENSONGERE Le suspect de 19 ans voulait faire jouer l'assurance après avoir perdu le contrôle de son véhicule mais la police a réussi à le confondre

E.F.

— 

Des véhicules de police. (Illustration)
Des véhicules de police. (Illustration) — Thibaut Gagnepain / 20 Minutes

Son histoire, qui peut prêter à sourire, lui a valu une convocation devant la justice. Un homme de 19 ans, habitant à Saint-Priest, vers Lyon, a été convoqué par la police cette semaine et placé en garde à vue pour des faits de « déclaration mensongère et destruction par incendie ». L’homme s’était présenté au commissariat en septembre dernier pour déclarer le vol de sa voiture. Le véhicule avait été retrouvé incendié sur un rond-point à Caluire par les pompiers, dans la nuit précédant sa déclaration.

Les investigations techniques menées par la suite ont permis d’établir que l’automobiliste était présent à Caluire une demi-heure avant la découverte de sa voiture carbonisée, indique ce jeudi la police lyonnaise.

Une plainte déposée pour les dégradations du rond-point

Convoqué par la police, le jeune homme a expliqué avoir consommé du gaz hilarant cette nuit-là en conduisant et avoir perdu le contrôle de sa voiture. Devant son véhicule accidenté, il avait alors décidé d’y mettre le feu pour faire marcher l’assurance.

Un mensonge et un délit bien inutiles puisque le suspect n’était pas assuré lors des faits, selon la sûreté départementale. Il devra s’expliquer devant la justice en octobre prochain lors d’une comparution en reconnaissance de préalable de culpabilité. La société exploitant le boulevard périphérique nord a par ailleurs déposé plainte pour les dégradations du rond-point sur lequel la voiture a été incendiée.