Pau : Des tags fascistes découverts sur les murs de l’université

VANDALISME Une plainte pour dégradation va être déposée par la direction de l’université de Pau

C.C.
— 
Une enseigne de poste de police. (illustration)
Une enseigne de poste de police. (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Des inscriptions fascistes ont été retrouvées sur les murs de l’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) ce mercredi matin dans les Pyrénées-Atlantiques. On pouvait notamment lire : « Vive Pétain » ou « Travail / Famille / Patrie », la devise officielle de l’Etat français pendant la période dite du régime de Vichy. Dans un tweet publié en début après-midi la direction dénonce des « actes contraires aux valeurs humanistes défendues par l’établissement » et avoir « pris des mesures immédiates pour effacer ces inscriptions. »



L’UPPA affirme aussi qu’un « dépôt de plainte pour dégradation est en cours, il pourrait être requalifié en trouble à l’ordre public. » La sénatrice des Pyrénées-Atlantiques Frédérique Espagnac qui a relayé ces tags les condamne fermement.