Strasbourg : « L'important incendie » est maitrisé, les fumées ne seraient pas toxiques

FEU Contrairement à ce qui a pu être annoncé dans un premier temps, l'incendie qui a touché l'entreprise OVHcloud au port autonome de Strasbourg n'est pas classé en site Seveso. Les fumées ne seraient pas toxiques

G.V.
— 
Archives. Strasbourg le 11 février 2015. Exercice des sapeurs pompiers du Bas-Rhin.
Archives. Strasbourg le 11 février 2015. Exercice des sapeurs pompiers du Bas-Rhin. — Gilles Varela

L'incendie qui sest déclaré dans la nuit à Strasbourg sur le site de l'entreprise OVHcloud, spécialisée dans les serveurs informatiques, a été « circonscrit » vers 7 heures du matin, annonce la préfecture du Bas-Rhin. La préfecture indique que le site « data-center »  n'était pas classé Seveso, contrairement à ce qui a pu être annoncé dans un premier temps. Un secteur industriel non habité du port autonome de Strasbourg (PAS) mais qui compte plusieurs sites Seveso.

La ville de Strasbourg indique quant à elle que « d’après les premières mesures effectuées sur place, l’incendie de cette nuit ne présente pas de danger pour la population », et ce malgré l'importance des fumées dégagées par l'incendie.

Aucune victime

Pour rappel, le feu s'est déclenché vers une heure du matin dans le quartier de port du Rhin à Strasbourg et a nécessité d'importants moyens de secours. « Des moyens opérationnels ont également été mobilisés par les autorités allemandes », précise encore la préfecture.

Aucune victime n'est à déplorer mais la préfecture demande aux riverains de ne pas s'approcher de la zone du sinistre. Une partie seulement du site a été détruite dans l'incendie.