Coronavirus dans la Loire : Une vingtaine de jeunes verbalisés pour une fête dans un hangar

RASSEMBLEMENT Réunis pour un anniversaire, les fêtards ont été verbalisés, samedi soir à Rozier-Côtes-d’Aurec (Loire), pour « participation à un rassemblement festif non autorisé »

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'une fête.
Photo d'illustration d'une fête. — Canva/20 Minutes

Un hangar désaffecté au fin fond de la Loire. C’est le spot a priori tranquille qu’ont choisi une vingtaine de jeunes pour fêter un anniversaire en plein contexte Covid-19. Mais même à Rozier-Côtes-d’Aurec (Loire), et plus précisément dans son hameau de Rochegut, les gendarmes peuvent être sollicités par des voisins agacés par la musique forte, samedi soir dès 20 heures.

Comme le révèle Le Progrès, les militaires se sont rendus sur place et ils y ont bel et bien découvert cette fête d’anniversaire, dans un local autrefois occupé par une entreprise de BTP. Le fils du propriétaire du bâtiment a en l’occurrence organisé cette fête valant à tous les jeunes présents une verbalisation pour « participation à un rassemblement festif non autorisé ».

Petit lot de consolation : les gendarmes ont laissé la soirée se poursuivre sur place, avec une surveillance pour éviter les débordements, afin d’éviter de voir certains participants déjà alcoolisés prendre la route. L’organisateur a été convoqué et auditionné, dès dimanche après-midi, à la brigade de Saint-Bonnet-le-Château (Loire).