Bron : Pronostic vital engagé pour un adolescent de 15 ans victime d’une chute durant les violences urbaines

ACCIDENT Une enquête a été confiée dimanche à la sûreté départementale pour déterminer les causes de la chute du jeune homme de 15 ans, opéré d’une hémorragie cérébrale

J.Lau.

— 

La commune de Bron, située dans l'agglomération lyonnaise, a vécu une nuit de violences urbaines samedi.
La commune de Bron, située dans l'agglomération lyonnaise, a vécu une nuit de violences urbaines samedi. — ROMAIN DOUCELIN/SIPA

Trois jours après l’accident de scooter d’un jeune homme de 13 ans dans le quartier de La Duchère (Lyon 9e), un autre adolescent a été victime d’une grave chute, samedi, durant une soirée de violences urbaines ayant touché Bron (Rhône). Agé de 15 ans, celui-ci a été hospitalisé à l’hôpital Femme-mère-enfant de Bron après l’intervention des sapeurs-pompiers, initialement prévenus d’un incendie de véhicules peu après 19 heures, avenue de Saint-Exupéry à Bron.

Comme le communique le parquet de Lyon dimanche soir, les pompiers « ont été interpellés par un groupe de jeunes gens qui leur signalait que l’un des leurs, qui avait pris la fuite avec eux par peur de la police, avait chuté et perdu connaissance après avoir été pris de convulsions ».

Les gardes à vue des cinq personnes prolongées

Une enquête ordonnée par le parquet, pour rechercher les causes de cette chute, a été confiée à la sûreté départementale. Toujours d’après les auditions des sapeurs-pompiers, les amis de la victime ont transporté celle-ci dans un hall d’immeuble, avant que le Samu ne soit alerté.

« Le jeune homme, dont le pronostic vital serait toujours engagé, a été opéré dimanche d’une hémorragie cérébrale, et un médecin légiste a été requis pour déterminer les causes de sa chute et de son hospitalisation », précise le parquet de Lyon.

Les gardes à vue des cinq personnes interpellées (un majeur et quatre mineurs) dans cette nuit de violences urbaines, de samedi à dimanche à Bron, ont par ailleurs été prolongées dimanche soir.