Nantes : Agressé par un vendeur vexé, l’escroc avait sur lui plusieurs centaines de faux billets

BAGARRE Le Vertavien a été agressé par celui qu'il avait arnaqué. Les deux hommes seront poursuivis

F.B.

— 

Le dos d'un gendarme français. (illustration)
Le dos d'un gendarme français. (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Il n’a pas apprécié de se faire berner. Et a voulu régler son différend par la violence. Un homme âgé de 34 ans a été interpellé lundi à Vertou, au niveau du terminus de la ligne 4 de busway, pour avoir frappé un homme de 24 ans qui l’avait escroqué quelques jours plus tôt, rapporte la gendarmerie.

L’agresseur lui avait vendu un téléphone portable pour un montant de 320 euros, sauf que les billets de banque remis étaient, en fait, des faux. Ce lundi 1er mars, les deux protagonistes se seraient rencontrés par hasard dans le busway et les choses ont dégénéré.

Les deux protagonistes convoqués en justice

L’agresseur, « multirécidiviste » selon les gendarmes, a été placé en détention provisoire pour l’exécution de peines antérieures et distinctes. Il sera jugé en avril.

La victime, elle, ne se contentera pas de quelques hématomes. Les enquêteurs se sont intéressés à son cas et ont trouvé sur elle une liasse de 275 billets de 10 euros, tous faux. Le jeune homme, domicilié à Vertou, a été placé en garde à vue. Il sera convoqué en justice début 2022.