Rhône : Le maire de Pusignan, élu en juin, découvert mort chez lui

DISPARITION Cet agriculteur de 57 ans avait remporté les élections municipales en 2020, avec six voix d’avance sur son adversaire

E.F.

— 

Pierre Grossat, maire de Pusignan, a été retrouvé mort ce 4 mars 2021.
Pierre Grossat, maire de Pusignan, a été retrouvé mort ce 4 mars 2021. — mairie de Pusignan

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Ce jeudi matin, le corps sans vie de Pierre Grossat, le maire de Pusignan, a été découvert à son domicile. Cet agriculteur de 57 ans, impliqué dans la vie de cette commune située près de Lyon depuis une trentaine d’années, avait remporté les élections municipales avec sa liste « apolitique et citoyenne ».

Selon Le Progrès, les circonstances de sa mort ne sont pas connues, mais la piste d’un suicide ne serait pas écartée. Ce jeudi midi, les gendarmes étaient toujours à son domicile, situé dans le centre du village. Le parquet de Lyon s’est également rendu sur place. Depuis ce matin, les messages s’enchaînent sur les réseaux sociaux et la page Facebook de la mairie, qui a annoncé la dramatique nouvelle, pour rendre hommage à un homme « passionné », « franc » et « rigoureux ».

Le quinquagénaire avait gagné la tête de la mairie en juin dernier avec six voix d’avance sur son adversaire Brigitte Emain. Au lendemain des élections, cette dernière avait saisi le tribunal administratif de Lyon pour faire annuler le scrutin. En vain. Elle avait alors déposé une requête devant le conseil d’État, dont le rapporteur public s’était prononcé récemment en faveur de l’annulation de l’élection. La décision de la juridiction était attendue prochainement.