Montpellier : Les membres d'une association menacés par des individus cagoulés

ENQUETE On ne sait pas pourquoi cette association a été visée par des menaces. La police, dépêchée sur les lieux, a été victime de caillassages et d'insultes

N.B.

— 

Le commissariat de Montpellier (illustration)
Le commissariat de Montpellier (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Mardi matin, six membres de l'association du comité de quartier des Hauts de Massane, à Montpellier (Hérault), qui s’étaient rassemblés dans un local municipal pour une réunion de travail, ont été menacés par trois individus cagoulés, qui leur ont intimé l’ordre de quitter les lieux, a appris 20 Minutes auprès des services de police.

Les suspects sont accusés d’avoir menacé les victimes de les « brûler sur place », et d’avoir commencé à barricader la porte d’entrée, les empêchant de sortir. Pour l’heure, on ne sait pas pourquoi cette association a été visée par des menaces. La police a été dépêchée sur les lieux. A leur arrivée, les forces de l’ordre ont été victimes de caillassages et couvertes d’insultes.

Deux personnes interpellées

Deux personnes, âgées de 19 et 24 ans, ont été interpellées et placées en garde à vue. Mais les premiers éléments ne permettent pas encore de déterminer si elles sont, ou non, impliquées dans les menaces proférées envers les membres de l’association. Des investigations sont en cours.

Dans un communiqué, la ville de Montpellier « condamne avec la plus grande fermeté ces agissements inacceptables. Ces faits d’intimidation et de violence contre des bénévoles qui donnent de leur temps pour la vie de la cité sont une atteinte insupportable à la vie démocratique ». Le comité de quartier sera reçu samedi par la commune.