Toulouse : Un jeune chasseur de Pokémon condamné après avoir provoqué un accident grave

JOUER OU CONDUIRE Il roulait à contresens quand il a heurté la voiture d’une famille. Les secours ont retrouvé l’appli Pokémon Go ouverte sur son portable

H.M.

— 

Un dresseur de Pokemon qui joue au volant. Illustration
Un dresseur de Pokemon qui joue au volant. Illustration — Mourad Allili - Sipa

Il a écopé de deux ans de prison avec sursis, sans possibilité de remettre le compteur à zéro en ramassant un bonus au prochain pokestop. La Dépêche du Midi indique dans son édition du jour qu’un conducteur de 21 ans, quasi mutique à la barre, vient d’être condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Toulouse. Il était jugé pour avoir percuté la voiture d’une famille, avec deux enfants à l’arrière, alors qu’il roulait à contresens sur l’autoroute. L'accident, qui a vu la voiture de la famille partir en tonneau, s’est produit le 18 août 2019.

Itinéraire insensé et appli activée

Le jeune conducteur a d’abord doublé le véhicule familial avant de prendre une bretelle de sortie puis de faire brusquement demi-tour et d’accélérer avant la collision. Comment s’il poursuivait quelque chose, sans se préoccuper de son itinéraire.

Le jeune chauffard n’a pas levé le mystère de son comportement à l’audience. Mais les secours ont retrouvé son smartphone après l’accident. Avec l’appli Pokémon Go activée.