Bordeaux : Un jeune de 16 ans grièvement blessé par balles après avoir foncé sur des policiers en voulant fuir un contrôle

ENQUETE Le jeune homme circulait avec deux autres personnes à bord d’une Audi, lorsqu’il a foncé sur des policiers pour échapper à un contrôle routier, lundi soir sur les quais. Trois fonctionnaires ont ouvert le feu.

Mickaël Bosredon

— 

Les policiers ont dû ouvrir le feu sur un jeune de 16 ans qui leur fonçait dessus à bord d'une Audi, au niveau du quai des Marques à Bordeaux.
Les policiers ont dû ouvrir le feu sur un jeune de 16 ans qui leur fonçait dessus à bord d'une Audi, au niveau du quai des Marques à Bordeaux. — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • Lundi soir vers 23h30, trois individus à bord d’une Audi RS3 ont refusé de s’arrêter à un contrôle de police, sur les quais à Bordeaux.
  • Une course-poursuite s’est engagée, avant que le véhicule ne fonce sur une des voitures de police.
  • Trois fonctionnaires ont alors ouvert le feu, touchant le conducteur, âgé de 16 ans, au niveau du thorax.

Un jeune homme de 16 ans a été grièvement blessé par des tirs policiers, lundi vers 23h30 sur les quais à Bordeaux, a appris 20 Minutes de sources concordantes mardi matin. Selon nos informations, il roulait à vive allure dans un véhicule Audi RS3, avec deux autres individus à bord, lorsqu’il a refusé de s'arrêter à un contrôle des policiers de la BST (Brigade spécialisée de terrain) au niveau du quai des Marques, dans le quartier des Chartrons.

Une course-poursuite s’est alors engagée, et un second équipage de police, des fonctionnaires de la compagnie départementale d’intervention (CDI), est arrivé en renfort.

Il fonce sur le véhicule de la BST en marche arrière

Le parquet de Bordeaux indique que les deux équipages de police « ont tenté de prendre en tenaille le véhicule » puis « deux policiers sont sortis d’un des véhicules de police. » L’Audi a alors volontairement percuté le véhicule de police, dans lequel un fonctionnaire était toujours présent. Il a été blessé sous l’impact du choc.

Alors que l’Audi repartait, « trois fonctionnaires de police ont fait usage de leur arme à plusieurs reprises. » Le conducteur, un mineur de 16 ans, a été blessé par plusieurs balles au niveau du thorax, mais a poursuivi sa route jusqu'au niveau du quai Richelieu, où il a été interpellé. Au total, une dizaine de balles ont été tirées, sans que l’on sache combien ont touché l’individu. Ce dernier a été hospitalisé au CHU de Pellegrin. Opéré dans la nuit, son état semble stabilisé ce mardi matin.

Les deux passagers ont ensuite pris la fuite à pied. L’un d’eux, âgé de 21 ans, a été rattrapé en centre-ville et placé en garde à vue. L’autre est toujours recherché. Le parquet de Bordeaux a saisi les services de la direction zonale de la police judiciaire, de l’enquête des chefs de refus d’obtempérer aggravé et de tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique. Parallèlement, l’IGPN a été saisie de l’enquête s’agissant de l’usage des armes par les fonctionnaires de police.

Véhicule de location immatriculé en Pologne

L’Audi était un véhicule de location, immatriculé en Pologne. Le syndicat de police Alternative Police Nouvelle-Aquitaine alerte sur « la multiplication des grosses berlines allemandes de location avec plaque polonaise qui chaque jour et nuit refusent d’obtempérer et mettent en danger la vie des policiers ».

Alternative Police Nouvelle-Aquitaine salue par ailleurs « le sang-froid et le professionnalisme des collègues, devant la détermination de ces individus n’hésitant pas à foncer sur les policiers ».